C'est le moment où jamais de faire du sport et d'avoir un contrôle sur votre poids

Pourquoi insister sur la perte de poids pour les personnes qui ont une thrombophilie ?

Le surpoids est un facteur de risque pour les thromboses, comme le fait de prendre des oestrogènes et de fumer. Si vous avez une mutation génétique qui peut potentiellement vous faire faire des caillots, il vaut mieux mettre toutes les chances de votre côté. De plus, le surpoids, même léger, est un facteur aggravant en cas d'embolie. Vous avez tout intérêt à maintenir une forme olympienne pour avoir une meilleure résistance en cas de gros pépin. Le surpoids n'aide pas l'activité cardiaque... Se nourrir sainement améliore aussi les valeurs sanguines (cholestérol, triglycérides...), la perte de poids sera une conséquence positive. La seule difficulté que vous aurez, c'est que le régime est plus que déconseillé si vous êtes déjà sous anticoagulants oraux. Si vous n'avez pas encore eu de problème, ne faites pas un régime dur, allez y doucement pour éviter les effets rebond, évitez les boissons sucrées, buvez beaucoup d'eau, mangez moins de sucres, moins de graisses et plus sain, mais ne vous affamez pas.

Faites du sport

Si vous avez eu une thrombose ou phlébite, assurez-vous de laisser passer 3 mois avant de reprendre le sport.

Le sport est un des meilleurs moyens de prévenir les thromboses. Le minimum est de 3 séances de 30 minutes de sport d'endurance par semaine. Les sports particulièrement recommandés sont :

  • la marche, la marche nordique

  • le vélo

  • le ski de fond

  • le roller inline (si vous êtes sous AVK, attention aux chutes)

  • l'aquajogging et la natation

  • la danse

  • les appareils de fitness comme les machines elliptiques de cross, les steppers et ergomètres.

Si vous avez déjà eu des thromboembolies par le passé, il faut éviter un certain nombre de sports qui demandent des pics de tension musculaire et des arrêts brutaux. En font partie les sports suivants :

  • la musculation

  • le jogging

  • l'aérobic s'il contient des éléments de sauts (high impact)

  • le badminton

  • le handball

  • le football

  • le ski

  • le snowboard.

Ceux et celles qui sont sous anticoagulants savent qu'ils doivent éviter les coups autant que possible. Pour moi cela a induit l'arrêt de la voile sportive, trop dangereuse car on en sort déjà bien bleu en temps normal. Les sports de contact comme le judo, le karate ne sont pas recommandés, mais c'est à vous de voir si vous pouvez les pratiquer en faisant attention.

Lorsque vous êtes coincé dans les transports

Que vous soyez bloqué en avion, dans un bus ou un train, si vous ne pouvez pas vous lever pour marcher ou vous arrêter comme en voiture, pensez à faire des mouvements de va-et-vient, des rotations etc avec vos pieds. Si vous avez la possibilité d'allonger vos jambes, faites le. Quitte à passer pour quelqu'un qui gigote, bougez vos pieds pour faire fonctionner la pompe musculaire. Buvez au moins un demi-litre par heure. Le café et l'alcool ne rentrent pas en ligne de compte, ils ont un effet inverse et déshydratent l'organisme (il est donc bon si vous êtes accro au café du matin de boire aussi un grand verre d'eau).

Si vous êtes bloqué sur un canapé ou un lit, vous pouvez utiliser une ceinture de robe de chambre pour faire des exercices. Tenez là aux extrémités et passez la boucle sous votre (vos) pied. Faites des mouvements contre la pression de la ceinture.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×