Bonne nouvelle pour vous, c'est le moment de changer de style de vie, mais ne voyez pas cela au négatif, il y a tout plein de bonnes choses qui vous attendent

Parler de nouveau style de vie, n'est-ce pas exagéré ?

Je ne pense pas non, vous allez dorénavant devoir penser à des choses qui ne vous titillaient même pas l'esprit auparavant. Vous avez été diagnostiqué(e) positif à la mutation génétique. Il se peut fort bien que vous n'ayez aucun problème durant longtemps, j'ai bien vécu 40 ans sans me rendre compte que j'étais atteinte et du jour au lendemain boum. Si vous n'avez donc eu qu'un diagnostique positif, sans autre conséquence, dites-vous que vous allez pouvoir mettre en oeuvre un certain nombre de choses pour prévenir les caillots sanguins, c'est du positif pur. Pour ceux et celles qui comme moi ont un joli parcours médical semé de thromboses, voire d'embolies, il est bon de rappeler ce qu'il faut changer, car les médecins ont rarement le temps de donner toutes les explications, s'ils y pensent.

Dorénavant, il va falloir faire un peu plus attention à ce que vous consommez. Evitez de manger de grandes quantités d'aliments dont vous savez qu'il contiennent beaucoup de Vitamine K (c'est certainement le fait d'avoir ainsi mangé une combinaison foie gras, choux rouge qui a déclenché ma première thrombose après un repas de Noël). Buvez beaucoup d'eau surtout, mais aussi des thés, des jus de fruits etc. C'est le moment où jamais d' arriver à un poids correct et de vous mettre au sport , cela va vous protéger durablement. Gardez un mode de vie réglé, si vous êtes sous anticoagulants votre INR fera le yoyo si vous changez en permanence de type alimentaire. Si vous voulez introduire de nouveaux aliments dans votre régime, allez y peu à peu. Un à la fois. Ne faites pas une journée salade, zéro légume le lendemain. Bannissez les diètes de votre vie.

Il est très important (c'est un facteur de prévention primaire) que vous portiez des  bas de contention. Encore quelque chose de nouveau, on s'y fait très bien.

Les personnes anticoagulées devront faire attention aux petites maladies du quotidien. Il ne sera plus question de prendre de l'aspirine pour un mal de tête par exemple. De même les antibiotiques ne font pas bon ménage avec un INR stable. Il s'agit donc d'éviter de tomber malade. Prenez la bonne habitude de toujours vous laver les mains au moins avant de manger mais de préférence plusieurs fois par jour, sans devenir excessif c'est la meilleure des préventions. S'il fait froid dehors, emballez-vous bien, la tête et les pieds doivent être au chaud pour éviter le rhume.

Dernière petite chose : les anticoagulants ont une conséquence sur votre capacité à coaguler. Cela a donc un effet direct sur vos activités sportives. Si vous étiez accro aux sports de contact, c'est terminé. Tous les sports qui comportent des risques de chute (genre roller inline) sont potentiellement dangereux. Si vous voulez en pratiquer, il vous faudra donc vous protéger sérieusement.

Tout ceci ne représente qu'une somme de petits aperçus, vous trouverez sur ce site toutes les informations nécessaires, à vous de vous faire un avis et surtout, même si vous évitez les risques...

n'oubliez jamais de vivre !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×