Facteur V 2 x embolies Pulmonaire

Auteur  
# 30/05/2010 à 09:45 Liliane Michel
18 mars 2003 chirurgie faciale, 6 heures sur la table d'opération, réveil, mobilisation et tout le monde danse autour de moi et puis plus rien. Ambulance pour l'hôpital cantonal. Soins intensifs durant plusieurs jours avec des cauchemars horribles Après 7 jours le Professeur m'explique que maintenant j'ai déjà 40 % de chances de survivre. Dans les jours suivants on m'explique que j'ai fait une embolie pulmonaire massive et aussi que l'on a découvert que j'avais la maladie de Laiden. A ce moment là personne ne savait de quoi il s'agissait, même la plupart des médecins. J'ai du faire des contrôles très suivis de mon sang ainsi que dû prendre du Syntrom à vie m'a t-on dit. Après un ans je me portais merveilleusement bien, divers autres problèmes de ma vie professionnelle s'étant réglés. Suite à une visite de contrôle les divers médecins qui m'avaient suivi on décidé que je ne devais plus anti-coaguler mon sang mais seulement faire une piqure lors de chaque déplacement par avion. Ce que j'ai fait avec succès durant plusieurs années.
Je vis maintenant ma retraite en Asie et rentre normalement une fois par année dans mon pays (Suisse).Lors de mon séjour j'ai eu des douleurs lombaires complètement invalidantes j'ai consultés divers spécialistes pour mon dos qui on diagnostiqués une sténose sévère. Sur les conseils d'un spécialiste de la douleur je suis allée à Bangkok dans l'espoir de voir une doctoresse collaborant avec lui afin qu'elle me fasse une nouvelle infiltration. De plus depuis mon retour de Suisse dans un vol direct je sentais une fatigue insurmontable, je ne pouvais pas nager, ne pouvais pas marcher plus de 20 mètres. Donc en parcourant les couloirs de l'hôpital dans lequel j'avais rendez-vous, je me suis sentie partir et me suis réveillée longtemps après sur un brancard. A mon réveil, je ne me sentais pas trop mal et ai été voir la doctoresse en question, et lui ai raconté ma mésaventure. Elle m'a pris la pression et m'a dit que tout allait bien.
Le lendemain, voulant en avoir le coeur net je me suis rendue au BKK international Hospital où il m'a été
prescrit un repos strict et immédiat. après que l'on m'ai détecté une nouvelle embolie pulmonaire, j'ai passé 3 semaines à cet hôpital où j'ai été merveilleusement soignée pour mon embolie ainsi que pour mon dos.
Mais maintenant le verdict : ne plus jamais arrêter l'anticoagulant.
Je n'ai par contre pas du tout été informée sur les conséquences que certains aliments pouvaient avoir, ainsi que l'alcool, je ne connaissais pas non plus un détecteur à utiliser moi-même ainsi que sur l'existence d'une autre molécule que vous mentionnez sur votre site.
A l'époque où j'ai eu ma première embolie je n'ai rien trouvé d'intéressant à ce sujet sur internet. Je vous remercie pour toutes ces informations.
# 14/11/2012 à 20:42 ngskayvytlw (site web)
caused made dishes wicked the shanghai escorts chef esteem of the start but also throw off us down Years ago in the winter we immaterial in motor hotel
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×