Oooops ou comment réagir lorsque le test INR crève le plafond ?

Après un petit weekend pascal prolongé, garni d’un temps absolument magnifique,  une chaleur que vous n’avez pas eue certains étés, vous vous dites qu’il serait « peut-être » temps de refaire un petit test INR. Bon, déjà vous ne le sentez pas trop, vos jambes sont un joli champ parsemés de fleurs bleues virant au mauve et jaune (mais comment ai-je encore bien pu m’arranger pour obtenir un design pareil…), bref vous êtes insortable en jupe, quand vous vous gratouillez un peu, vous saignez, donc avouons le, vous avez un gros doute. Vous repoussez évidemment le test vers la fin de soirée, le genre autruche vous vous collez la tête dans le sable le plus longtemps possible (oui, moi aussi j’ai parfaitement le droit d’être lâche et je le revendique !). Puis vient le moment fatidique, eau chaude, languette, aiguille et… ah merde ! Pas très chic comme expression, mais à 4,9 d’INR il faut dé-com-pen-ser.  Vite une compresse sur le doigt, l’expérience montrant que plus on est haut, plus longtemps il faudra appuyer, je suis partie pour 45 minutes TV supplémentaires gratos et cela en moins de sommeil.  Alors donc, rallumons le cerveau que j’avais déjà mis en stand-by (les blondes ont besoin de régénérer un peu plus la matière grise qui chez nous est rose bonbon) et tentons une rapide réflexion. Mon record est actuellement de 5,4 (il y a 2 ans) j’ai donc une magistrale seconde place. Le risque ? Tant que je n’urine pas du sang, c’est plutôt bon. Va falloir éviter de se couper ou de se louper dans les escaliers ou à la descente du bus ma cocotte. Prévenir Toubib ? Allez, je vais être une bonne fifille et je ne vais pas lui coller encore plus de cheveux blancs dans son hallucinante tignasse, je l’ai assez fait grisonner comme cela.  Vous me pardonnerez Docteur, il y a des informations que je retiens, car de toute façon vous ne pourriez pas faire plus que ce que je vais faire maintenant (en espérant que vous avez toujours votre légère allergie à Internet et que vos collègues qui lisent peut-être ce blog ne cafterons pas). Moteur, action ! Tableur ouvert, les systèmes d’auto-calcul m’annoncent que j’ai avalé en tout 4 cachets (divisés en demis et trois-quarts) par semaine sur les dernières semaines. Évidemment je n’arrive pas à maintenir toujours les mêmes quantités de verdure dans l’alimentation, c’est un peu difficile à moins de manger la même chose tous les jours. Je voudrais vous y voir vous, même le chien râle s’il a les mêmes croquettes en permanence. La solution immédiate serait de gober un jaune d’œuf, en plus j’en ai dans le frigo pour une fois. L’envie par contre…  pourtant je suis prête à parier que si j’avais 2,3 une irrésistible envie d’œuf à la coque se ferait sentir. Conséquence logique, diminution des quantités de Marcoumar de façon un peu plus drastique, 12% devraient déjà donner quelque chose de correct, donc 3,5 pour les deux semaines qui viennent puis re-test. Pas la peine de remettre cela dans une semaine, l’expérience a montré qu’il faut plus de temps pour que les modifications se fassent sentir nettement. Par contre je vais voir si je trouve des épinards frais au marché demain et les enfants… je vais me faire plaisir. Autant profiter de ce raté occasionnel. En ce qui concerne la cause, j’ai ma petite idée… La chaleur subite, l’augmentation drastique de la température qui est passée de 10 degrés à 25 d’un coup est une explication plus que valable. Il va falloir que cela se maintienne, sinon je serai dans de beaux draps. Voilà donc encore une fois que je peux constater in vivo pourquoi les voyages et moi c’est terminé tant que l’on n’aura pas trouvé un médicament avec moins de sensibilité aux variations alimentaires et météorologiques.

Je crois que pour le jardinage il va falloir sortir l’armure renforcée…                                           

Je vous embrasse, portez vous bien !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×