De l'effet des légumes

Les légumes, c'est bon pour la santé, enfin à condition qu'ils ne soient pas bourrés de pesticides et autres substances qui n'ont rien à faire dans de la nourriture. Pour une personne sous anticoagulants oraux de type antivitamine K, les légumes peuvent se transformer en problème. Comme les oeufs et le foie, les légumes (verts surtout, tous les choux particulièrement, mais aussi la salade, les épinards...) contiennent des doses de vitamine K qui vont à l'encontre de nos petites pilules anticoagulantes. D'un côté j'entends "tu dois manger plus de légumes" (et c'est vrai, je l'admets), de l'autre la verdure me fait chuter l'INR de façon incroyable. C'est régime alimentaire contre risque de coaguler. J'ai profité d'un INR très haut (suite aux augmentations de dosage nécessaires) pour faire des tests "in vivo" sur ma petite personne toujours au régime. Partant de mon 4,3 de dimanche dernier, j'ai modifié le régime alimentaire en y intégrant de la soupe fraiche (environ 0,5 l par jour : aux légumes, minestrone, aux pois), ou des pâtes fraiches aux oeufs, potiron poelé. Le résultat après cette modification, une chute de 8 points dans la semaine, INR 3,5 ce soir.

Je vais poursuivre ce test la semaine qui vient... le but étant d'arriver à 3 environ tout en gardant les légumes (j'avoue que cela commençait à me manquer la verdure...).

Nouveau test ce soir, cette fois malgré mes doses de verdure (j'ai même mangé des épinards cette semaine, le rêve!!!) j'arrive à 3,9. Vu les fluctuations dans la quantité de médicament prise par jour (vous savez, les dosages changeant chaque jour, alternativement ici 0,5-0,5-0,75) j'estime que c'est un résultat identique à la semaine dernière. Je peux donc diminuer légèrement la médication en gardant la même alimentation, cela devrait aller. Je vais donc passer à 0,5 par jour, je verrai pour la suite. Au moins cela aura un avantage connexe, j'ai remarqué que les augmentations d'anticoagulants provoquent invariablement des réactions cutanées, des inflammations qui apparaissent du jour au lendemain et guérissent heureusement très vite et sans laisser de marque, seulement un sentiment de frustration. En diminuant les doses, j'espère aussi diminuer ce phénomène.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×